Paquebot Concordia... Les photos !

Publié le 18 Janvier 2012

 

Concordia échoué

 

 

Inutile d'apporter un avis supplémentaire à cette catastrophe. Si je publie cet article, c'est parce qu'il y a encore trois semaines, j'avais préparé plusieurs photos et l'ébauche d'un petit texte dans l'idée de publier un billet sur les bateaux échoués, un peu partout dans le monde... J'ai toujours été fascinée par la haute mer, celle des profondeurs, des cargos de marine marchande et de l'inconnu. L'année dernière, mon mari m'avait offert un énorme livre sur les étraves de géants des mers. Magnifique ! Les paquebots de croisière devenant gigantesques à outrance, il serait "normal" et logique de ne les rencontrer qu'en haute mer, profonde et "libre"... A contrario du Concordia qui a voulu jouer la baleine échouée... Son capitaine ayant fait preuve d'une grande idiotie et d'une lacheté exemplaire. Soit, le propos de cet article n'étant pas de paraphraser l'actualité, je tenais juste à réunir quelques unes des plus étonnantes photos de ce dernier naufrage ainsi qu'une partie des autres images récupérées il y a quelques temps sur le net... Je précise que TOUTES les PHOTOS de cet article appartiennent à leurs auteurs et que je les ai empruntées au net.

 

Beauté effrayante et impressionnante :

 

Bateau échoué Costa croisières

 

 

paquebot Concordia éventré 

 

 

 bateau échoué Le Concordia Costa Croisière

 

 

 cheminée Concordia échoué

 

photo échouage Concordia Italie 

 

 

épave Costa Concordia Italie 

 

Et le "Concordia" avant son accident :

photo paquebot Concordia

 

 

 

 

 Quelques navires échoués...

 

Bateau échoué

 

 

 cargo échoué

 

 

bateau échoué à Madagascar 

 

 

 cargo échoué 2

 

cargo échoué sables d'Olonne

 

navire échoué en Algérie 

 

Le "Newhaven" 

Paquebot Newhaven 1924

 

 Le SS America

SS America bateau échoué

 

 

 TK Bremen échoué Bretagne

 

 Le "Princess May"

Pincess May échoué

 

et le plus célèbre : Le Titanic, entier, et son épave, reposant à 4000 mètres sous l'océan.

Le Titanic 

 

 

epave avant du Titanic

 

 

 

 

 

Et les plus grands bateaux de croisières actuels  :

 

"l'Allure of the seas", jumeau de "l'oasis of the seas"...

allure of the seas paquebot gigantesque

 

 

Allure of the seas Mer paquebot

 

 

 allure of the seas plus gros paquebot du monde

 

A l'arrière, une vraie salle de spectacle à ciel ouvert ! 

 paquebot allure of the seas plus grand du monde

 

 

 Un rêve... Un rêve étrange, puissant, dangeureux, fascinant et... Mortel parfois. Sous des attraits aguicheurs et festifs, il arrive parfois que les croisières ne s'amusent plus ...

 

    

Rédigé par Valérie Albertosi pour Cabine36

Repost 0
Commenter cet article

Sylvie 13/07/2014 15:49

Bonjour, il ne faut pas oublié aussi L'Empress Of Ireland. L’Empress of Ireland était un paquebot transatlantique de la Canadian Pacific Steamship Company lancé le 26 janvier 1906 et qui assurait la liaison régulière entre Québec et Liverpool, en Angleterre. Le 29 mai 1914, il fait naufrage dans l'estuaire du fleuve Saint-Laurent, près de Rimouski. Avec 1 012 victimes parmi les 1 477 personnes embarquées, il constitue « le plus grand naufrage survenu au Canada » et se classe parmi les plus grands naufrages du début du xxe siècle, avec ceux du Titanic et du Lusitania.

Sylvie 13/07/2014 16:03

Voici ce qui c'est passez au sujet du naufrage de L'Empress Of Ireland

L’Empress of Ireland quitte le port de Québec vers 16 h 30 le 28 mai 1914. Le navire, qui en est à sa cent quatre vingt douzième traversée de l'Atlantique, est commandé pour la première fois par Henry Kendalla et compte à son bord 1 477 personnes dont l'acteur Laurence Irving et sa femme l'actrice Mabel Hackney de retour d'une tournée triomphale au Canada, ainsi que 170 membres de l'Armée du salut qui se rendent à un congrès à Londre. Le 29 mai 1914, dans la nuit, après avoir débarqué son pilote à Pointe-au-Père, il se dirige vers Liverpool en Grande-Bretagne en suivant le fleuve Saint-Laurent, tandis que le le Storstad, un charbonnier norvégien, remonte le fleuve à pleine charge en direction de Montréal. Les deux navires serrent la rive droite sur un bief du fleuve par une nuit calme et claire au large de Sainte-Luce, à l'est de Rimouski, là où le fleuve s'évase. Vers 1 h 55 du matin, le commandant Kendall aperçoit depuis la passerelle le Storstad à une distance d'environ 8 milles avant que les deux navires ne soient enveloppés par un banc de brume. Lorsqu'il aperçoit les feux de mât du Storstad sorti de l'obscurité sur tribord, il est trop tard. Malgré une manœuvre d'urgence sur tribord pour minimiser l'impact de la collision, l'Empress of Ireland est accidentellement abordé sur son côté tribord entre les deux cheminées par le charbonnier norvégien. Parce qu'il a engagé la marche arrière avant l'abordage et que l’Empress of Ireland avance toujours, le Storstad n'arrive pas à rester dans la brèche et l'eau s'engouffre rapidement dans le paquebot qui gîte sur tribord avant de chavirer. Le navire coule en seulement 14 minutes.

Bilan des victimes et survivants du naufrage
Gens à bord Victimes Survivants
Équipage 420 172 248
Passagers 1,057 840 217
Passagers première classe 87 51 36

Passagers seconde classe 253 205 48
Passagers troisième classe 717 584 133
Enfants 138 134 4
Femmes 310 269 41
Hommes 609 437 172
Total 1,477 1,012 465
La rapidité de ce naufrage, l'impossibilité d'utiliser la majorité des embarcations de sauvetage (le bateau se couche sur son côté tribord dont seulement un canot de sauvetage a pu être utilisé; seuls 5 à 6 canots au total ont pu être affalés) et la température de l'eau du fleuve Saint-Laurent (0 à 4 °C tout au long de l'année), font que seulement 465 des 1 477 personnes du bord (dont 248 membres d'équipage) survivront. Sur les 1 012 morts, il y a 840 passagers, soit 68,5 % des gens à bord (en tout 8 de plus que le Titanic)e 5. Seuls 4 enfants ont survécu.

Le naufrage de l’Empress of Ireland est « le plus grand naufrage survenu au Canada » et fait partie des grandes catastrophes maritimes du début du xxe siècle avec le Titanic en premier lieu et le Lusitania en deuxième.

Nicole 11/02/2014 15:51

Merci Valerie pour cet article illustré que je découvre seulement aujourd'hui car je suis à la recherche d'images de bateaux échoués pour en faire des tableaux; je suis comme vous fascinée par ces bateaux de haute mer surtout les porte conteneurs, quel est ce livre dont vous parlez sur les étraves de bateaux. Nicole

Cesel 05/11/2013 20:41

Le TITANIC repose à -4000 mètres à ces profondeurs il fait nuit noire.
Comment ont-il fait pour le prendre en entier...sans compter les sédiments et particules en suspenssion...!!!!

Constance 03/02/2012 21:55


LE TITANIC ! haaaaaaaa :O XD

L. C. S. PHOTOS 24/01/2012 21:03


Un article vraiment bien, merci pour tous ces détails et toutes ces photos...


Bonne soirée