Le MIMOSA : de l'OR en bouquet !

Publié le 6 Janvier 2012

Photos Valérie Albertosi.
MIMOSA jaune bouquet Valérie Albertosi
J'adore le MIMOSA... Chaque hiver, j'en dispose en bouquets dans la cuisine tellement son parfum embaume délicatement la maison. Malheureusement ils ne durent pas longtemps malgré mes soins attentifs.  Et puis c'est la première touche de couleur de l'année ! Eclatant, vivifiant, tonique... Il me rappelle mon enfance et tous nos voyages sur la côte d'Azur !!! Hum...
Ma petite cour de BOISEMONT ne me permet pas d'en installer un en pleine terre et mon jardin au Touquet ne reçoit pas le soleil qu'il faudrait, mais je suis un peu têtue (ou plutot "obsédée" - quand j'ai une idée dans la tête... hi hi hi) et je vais tout de même essayer de bouturer des branches... Qui ne tente rien n'a rien ! (sur une idée de ma fille !). J'aime les experiences et faire pousser les choses... Alors... Même si j'ai peu de chances de réussite, je tente quand même et vous tiendrai au courant. En attendant, pour tous les amateurs de MIMOSA et de jardinage, voici une page consacrée à cette plante, issue du site horticulteurs.net
Merci à ce site pour les conseils... 
 
 
cuisine rouge et mimosa jaune
 

Les mimosas, tous les conseils pour réussir vos plantations de mimosas

Le mimosa est une plante composée de nombreuses variantes, on recense une totalité de 1200 espèces de mimosa. Celles-ci se développent en Asie, en Amérique du Sud et en Amérique centrale. Environ 700 espèces proviennent de l’Australie. Les espèces cultivées en France sont originaires de l’Australie, celles-ci ont été introduites pour la première fois au XIXème siècle. La région de la Côte d’Azur est propice à la plantation de ces mimosas, particulièrement pour les fleurs coupées.
Le mimosa est habituellement vendu en bouton en janvier, la plante permet de parfumer les maisons. En dehors de ses qualités décoratives et parfumantes, le mimosa peut remplir des fonctions multiples en jardinage. Il permet notamment de stabiliser le sol, de créer de l’ombre pour de jeunes arbustes plantés à ses pieds, de protéger des vents d’hiver.

Présentation du mimosa

Le mimosa est une plante hivernale qui décore chaleureusement les maisons et les jardins durant l’hiver. Planté généralement en pot, il est essentiellement cultivé en jardin dans les régions méditerranéennes. Le mimosa appartient à la famille des mimosacées. Son nom scientifique est acacia dalbata. Le mimosa se décline en plusieurs types et espèces. La plante peut ainsi prendre la forme d’un arbre ou d’un arbuste ou d’une plante rampante. Généralement, la variante vendue en magasin peut mesurer entre 4 à 10 m de haut, tandis que les mimosas grandissant en milieu naturel peuvent atteindre jusqu’à 25 m. La plante s’étale par ailleurs sur 2 à 4 m. Il existe deux espèces de mimosa distingués par la forme de leur feuilles. Les plantes à feuilles entières ou à phyllodes résistent jusqu’à une température de -8°. Ce sont des acacias rétinodes, elles donnent des petites fleurs parfumées avec généralement 5 pétales, dont les couleurs sont blanches ou jaune oranger. Les plantes à feuilles composées et mixtes ou découpées en folioles résistent jusqu’à -10°. Ces feuilles qui sont d’un gris bleuté variant au vert sombre sont larges et allongées et se referment en période chaude pour réduire leur évapotranspiration. Les mimosas ont une espérance de vie théorique de 50 ans et une croissance rapide de 30 à 60 cm par an. L’écorce de la plante est de couleur sombre, d’un gris virant au noir avec l’âge.
Mimosa bouquet

Les bonnes conditions de plantation d’un mimosa

Les périodes propices pour les plantations du mimosa sont en automne ou au printemps, surtout pour les régions froides. Le mimosa nécessite un sol légèrement acide avec un Ph entre 4,5 et 6. La plantation est favorisée en milieux sableux, dans les dunes ou sur sol salé. Le mimosa n’apprécie pas l’humidité et se développe davantage avec la chaleur et le soleil bien présents dans les côtes méditerranéennes. La plante nécessite quotidiennement un ensoleillement d’environ 3 heures. Sa pousse est favorable sur un terrain généralement léger et drainant. Pour une plantation en pot, il faut placer un trou trois fois plus gros que la motte puis rajouter une couche drainante composée de sable ou de cailloux au fond du trou de la plantation. Vous pouvez également poser des gravillons ou des billes d’argiles de 3 cm. En cas de plante greffée, il ne faut pas enterrer le point de greffe. Sur une terrasse ou sur un balcon, le mimosa doit être orienté de façon à être exposé au soleil.

Entretenir un mimosa

Pour conserver votre mimosa au fil des saisons et lui garder sa beauté et sa santé, il faut suivre quelques règles d’entretien de la plante, notamment liées aux techniques d’arrosage. Le mimosa n’appréciant pas l’humidité, demande peu d’arrosage sauf les 2 premières années. Il faut respecter les saisons naturelles du mimosa concernant ses besoins en eau ; de juin à septembre, la plante nécessite peu d’arrosage, mais beaucoup plus durant la floraison. Il faut éviter les eaux calcaires qui entraînent le jaunissement des feuilles et l’affaiblissement de l’arbre. Le mimosa ne nécessite pas d’engrais supplémentaire sauf en période de croissance, où il faut choisir de l’engrais liquide riche en potassium. À partir du mois de mars et jusqu’en septembre, vous pouvez utiliser des engrais de rosier. Après la période de floraison, les fleurs se fanent, il est essentiel de tailler la plante. Chaque année, il faut ainsi couper légèrement les tiges et retirer les rejets au sol. Toute feuille malade risque d’affaiblir le reste de la plante si elle n’est pas supprimée ou traitée. Si vous souhaitez empêcher la pousse de nouvelles branches, la suppression des graines peut vous aider. La taille du pot doit toujours être adaptée à la taille de la plante. Idéalement, le pot doit être assez grand et être changé tous les 2 ans. N’oubliez pas de prévoir une bonne évacuation de l’eau au moment de l’arrosage. Enfin, le mimosa doit être particulièrement entretenu durant l’hiver. Pour protéger la plante du froid et du gel, vous pouvez utiliser de la paille de 30 à 50 cm sur les racines superficielles et les points de greffe, ou poser un voile d’hivernage dès que la température atteint -5°. Les troncs peuvent succomber à cause du gel si la plante n’est pas correctement protégée.
mimosa en pot
En pot, à l'achat...
MIMOSA
Dans votre jardin quelques années plus tard !
(Les deux dernières photos sont empruntées au net - sites non retrouvés !)
ça ne vous donne pas envie d'un peu de soleil ?
 
Excellent week-end !!!
 
 
 

Rédigé par Valérie Albertosi pour Cabine36

Repost 0
Commenter cet article

m@rine 01/08/2012 17:18


Tu as l'air d'adoré le jaune il est vrai ton bouquet est superbe, j'aime la couleur j'aime moins quand celui-ci laisse plein de poudre "de soleil" partout

Jean-Michel 06/01/2012 22:56


Ben ça alors c'est le bouquet offert par ton gentil mari !!

Valérie Albertosi pour Cabine36 07/01/2012 09:26



Hi hi hi, ça c'est du commentaire !!!!!!


 


Bisous MOOOOOON chéri.


Valérie (ta femme ! )



L. C. S. PHOTOS 06/01/2012 18:34


Bonsoir Valérie,


Merci beaucoup pour ce superbe article que vous nous offrez, j'adore le mimosa... de temps en temps nous avons la chance d'en avoir dans la région, malheureusement et comme vous le dire si bien
il ne tiens pas assez longtemps et c'est dommage...


Nous vous souhaitons une trés bonne soirée et un excellent week-end


Cordialement


Luna & Cyril

christine 06/01/2012 18:33


On dirait que le mimosa est précoce cette année. J'adore son parfum moi aussi et j'ai la chance d'habiter une région où on peut le planter dans le jardin sans galérer !

Valérie Albertosi pour Cabine36 07/01/2012 09:29



Oui Christine, il semble être en avance, comme beaucoup d'autres végétaux dans les jardins !!!! Un tas de truc sont déjà en boutons et les jacinthes, crocus etc pointent leur nez de la terre
!!!!!! Sans parler des boutons d'hortensias et d'arbres frutiers !!! pffff. Un peu tot, mais rien d'étonnant avec cette douceur. Si février nous apporte un coup de froid la dessus, c'est fichu...
Mais je suis positive.



solene 06/01/2012 17:16


Quelle beauté ! quelles belles images de prémices du printemps -


Merci beaucoup Valérie de m'avoir gâtée ainsi ce soir ...


Bisous et belle soirée


Solène